jeanne_d__arc_mache_medieval_orleansmedaille_marche_medieval_d__orleans_jehanne_d__arc

Avers : Marché Médiéval d'Orléans, Jehanne, 7 et 8 mai 1995.
Revers : Jeanne d'Arc brandissant son étandard au siège d'Orléans. Représentation d'après la peinture de Jules Eugène Lenepveu, vers 1886-1890, au Panthéon de Paris.
Diamètre : 60 mm.
Bronze.

Entre fin avril et début mai, c’est toute la ville d'Orléans qui change de visage.
Orléans est fière de commémorer, et ce depuis le 8 mai 1429, sa délivrance par une toute jeune fille qui, par cet acte, allait redonner vie à la France.
A cette occasion, un marché médiéval est organisé chaque année au Campo Santo.

L'Armure de Jeanne d'Arc

Charles VII paya à Jeanne d'Arc une armure coûtant 100 écus, soit 2 500 sols ou 125 livres tournois. Cette somme n'est pas extraordinaire il suffit de la rapprocher de l'inventaire établi par Jeanne lors de son procès : "Elle dit ensuite que ses frères ont ses biens, chevaux, épée, à ce qu'elle croit, et autres qui valent plus de 12 000 écus. Elle répondit qu'elle avait dix ou douze mille écus qu'elle a vaillant...." Le comte de Laval par son témoignage nous apprend qu'il s'agissait d'un "harnois blanc" c'est à dire de pièces d'armure d'un seul tenant, et non d'une brigandine. Par comparaison cette armure valait deux fois le prix de l'équipement le moins couteux et huit fois moins que le plus cher. Cette armure fut offerte à Saint Denis en ex voto après l'échec de l'assaut sur Paris. A partir de ce moment elle porta une armure prise sur un Bourguignon, sans qu'on connaisse la valeur de ce nouvel équipement. L'armure de Saint Denis ne fut certainement pas détruite mais a peut être subi le sort de l'épée qui fut déposée à Sainte Catherine de Fierbois par un soldat et empruntée par Jeanne d'Arc.

http://www.medailles-jeannedarc.fr