jehanne_d__arc_vaucouleurs_1412_2012jeanne_d__arc_tresors_de_france_arthus_bertrand

Avers : Reproduction de la statue équestre de la Jeanne d'Arc d'Alger, attribuée après 1962 à la Ville de Vaucouleurs. Porte de France par laquelle Jeanne d'Arc quitta Vaucouleurs, armée par la ville, le 23 février 1429. "Jehanne d'Arc 1412-2012 Vaucouleurs".
Revers : Tresors de France, 2012, Arthus-Bertrand.
Graveur : Arthus-Bertrand.
Diamètre : 34 mm.
Cuproalu-zinc-étain.

Le Château de Vaucouleurs

Du château de Robert de Baudricourt où le destin de Jeanne se décida, il ne subsiste que la crypte de la Chapelle Castrale et la Porte de France. La chapelle castrale abrite une vierge du XIIIe siècle appelée Notre-Dame-des-Voûtes, et la chapelle actuelle qui la surmonte n'est qu'une reconstruction de 1923. Concernant la Porte de France, celle-ci faisait à la fois office de porte du château et de porte de la ville. Édifiée initialement au XIIIe siècle, elle a été empruntée par Jeanne d'Arc et son escorte le 23 février 1429, quittant sans retour sa Lorraine natale (chaque année, a lieu à cette date une fête médiévale en son honneur). Il n'est pas en Lorraine de lieu plus émouvant que celui-ci, par où la victoire, après un siècle de désastres, passa dans le camp de la France. Les vestiges actuels datent d’une restauration réalisée en 1733 sur les restes de la muraille primitive.

http://www.medailles-jeannedarc.fr