Jeanne_d__Arc_Royaume_de_France

Avers : Buste de Jeanne d'Arc en armure.% Exergue : Et fust par la grant pitie qui estoit au Roiaume de France.
Graveur : Emile Dropsy.
Dimension : 85 x 110 mm.
Argent.

Jeanne à Orléans 1429

Le 4 mars 1429 Sainte Catherine de Fierbois située sur le plateau de Sainte-Maure, une Lorraine née à Domrémy, accompagnée de six hommes d'armes se présentre au sire de Baudricourt capitaine de Vaucouleurs. Elle prétend que des voix lui ont ordonné de se porter au secours du dauphin. Avec son escorte prétée par Baudricourt Jeanne se rend à Chinon. Le 7 mars on lui demande le motif de sa venue, elle répète ce qu'elle avait dit la veille au sire de Baudricourt. Le 8 mars elle se rend au château où elle reconnaît le dauphin sans hésiter. Gentil dauphin je suis venue pour vous porter secours et vous faire couronner à Reims. Le 8 mai Jeanne délivre Orléans les Anglais lèvent le camp. La délivrance d'Orléans. Le 29 avril, au soir, à la faveur d'une diversion opérée par Dunois du côté de l'est, Jeanne pénétra dans la ville. L'arrivée des renforts et la présence de Jeanne ranimèrent l'ardeur combative des assiégés. Jeanne, n'ayant pas de connaissances militaires, se réserva de soutenir l'initiative des chefs, Dunois, Alençon, Richemont, et le courage des combattants. Les Anglais, éprouvés par les difficultés du siège, perdirent une à une leurs bastilles (Saint-Loup, Saint-Augustin, les Tourelles) du 4 au 7 mai; finalement découragé, Talbot leva le siège (8 mai). La victoire eut le retentissement d'un miracle, vite connu aux extrémités du pays. La cause anglaise semblait compromise. Les dernières positions ennemies sur les rives de la Loire, Jargeau, Meung, Beaugency, furent enlevées en cinq jours (12-17 juin); à Patay (18 juin), Richemont dispersa l'armée de Talbot, qui fut fait prisonnier. Après de tels succès, Jeanne put convaincre Charles de l'opportunité du voyage de Reims.

http://www.medailles-jeannedarc.fr