Jeanne_d_arc_en_relief_a_mi-corps_est_representee_de_face__la_tete_legerement_tournee_vers_la_gauche._Elle_porte_son_armure_et_tient_son_etendard_dans_la_main_gauche__son_epee_dans_la_main_droiteLa_maison_de_Jeanne_d_Arc_a_Domremy__en_relief__surmontee_de_l_ecusson_aux_armes_de_Jeanne Domremy . Vaucouleurs .Chinon . Orléans . Reims . Compiègne . Rouen .
Avers : Jeanne en relief à mi-corps est représentée de face, la tête légèrement tournée vers la gauche. Elle porte son armure et tient son étendard dans la main gauche, son épée dans la main droite. Visiblement inspirée par la miniature du XVe siècle conservée aux archives nationales.
Revers : La maison de Jeanne d'Arc à Domremy, en relief, surmontée de l'écusson aux armes de Jeanne. " Domremy ici naquit Jehanne la bonne Lorraine dite la pucelle".
Graveur : Pierre Lovy.
Diamètre : 68 mm.
Bronze.
1976.

La maison de Jeanne d'Arc, à Domremy.

La maison de l'héroïne est située fort près de la paroisse du village, qui est placée sous l'invocation de saint Remy. Dans cette église, où Jeanne fut baptisée, on voit de chaque côté du maître-autel, un ange en pierre, supportant un écusson aux armes de la famille du Lys. Ces deux statues, quoique d'un travail grossier, témoignent du respect que les compatriotes de Jeanne ont conservé pour sa mémoire. Montaigne, qui passa à Domrémy vers 1581, dit dans ses Voyages : « Je vis le devant de la maisonnette où Jeanne naquit, toute peincte de ses gestes ; mais l'aage en avoit fort corrompu la peinture. » Ce n'était, en effet, qu'une maisonnette ; mais ceux qui l'ont possédée depuis la famille d'Arc, l'ont agrandie à diverses époques. Ce qu'il y a de plus intéressant dans cette maison, est la découverte d'une statue qui était scellée, et presque entièrement cachée dans le mur au-dessus du couronnement de la porte d'entrée. Cette statue, qui avait déjà été vue en 1756, est sculptée dans une pierre de la même nature que celle qui a servi à construire la maison ; elle représente Jeanne d'Arc à genoux, la tête nue, et couverte de son armure. Chose singulière, elle a de longs cheveux, sur lesquels on voit même quelques vestiges de dorure ; ce qui pourrait faire supposer qu'elle avait les cheveux longs, si tous les historiens ne s'accordaient à dire qu'elle avait de beaux cheveux noirs, et qu'elle les portait très courts pour être plus à son aise dans la mêlée.

http://www.medailles-jeannedarc.fr