Jeanne d Arc - Centre Jeanne d Arc Orléans - Champ de fleurs de lys - graveur Morlon 2- Médaille n°57Jeanne d Arc - Centre Jeanne d Arc Orléans - Champ de fleurs de lys - graveur Morlon 3- Médaille n°57 Avers: Jehanne - Jeanne est représentée en buste et de face. On voit sa cotte de mailles qui monte jusque sous le menton, en dessous de l'armure. Elle tient son étendard dans sa main droite et son épée de l'autre. Derrière elle, on distingue des feuilles de lauriers.
Revers:Un ruban est posé sur un champ de fleurs de lys.
Graveur: P.A. Morlon.
Diamètre: 59 mm.
Bronze.
1912.
Jeanne d'Arc.

Pierre-Alexandre Morlon (1878 - 1951) est un médailleur et sculpteur français. En 1931, il crée un nouveau type de monnaie à la tête de république portant le bonnet phrygien ceint d'épis et de feuilles de chêne à l'avers ; aux cornes d'abondance au revers : le type Morlon. Cette gravure fut utilisée pour les pièces de 50 centimes, un franc et deux francs jusqu'en 1959. Il a également réalisé des pièces pour l'Uruguay, à l'avers très proche des pièces françaises. L' Eglise Saint-Michel de Wittelsheim construite en 1931 et en partie reconstruite après 1945, comporte des sculptures de Morlon sur sa façade principale.

Le Type Morlon est un type de gravure du Franc français dessiné et gravé par Pierre-Alexandre Morlon à partir de 1931 et qui eut une utilisation jusqu'en 1959. Il fut aussi le créateur de timbres-poste. Ce modèle servit pour des pièces de 50 centimes, 1 franc et 2 francs. L'avers de la pièce représente une tête de la république de profil, coiffée du bonnet phrygien agrémenté d'une cocarde et d'une couronne d'épis de blé et de feuilles de chêne, légende circulaire REPVBLIQVE FRANÇAISE et signature Morlon. Le revers présente deux cornes d'abondance de part et d'autre de la valeur faciale, en haut, LIBERTE-EGALITE-FRATERNITE, en bas, la date entre deux différents, le graveur (une corne d'abondance : Morlon, et le graveur général, une aile : Lucien Bazor).La première émission de 1931 succède à la période troublée des 10 années d'après guerre où les monnaies divisionnaires furent rares et remplacées par la monnaie de nécessité et l'émission des Bon pour des chambres de commerce 50c, 1F, et 2F du graveur Domard. La réforme du Franc Poincaré de 1928 amenait une remise à plat du système monétaire français.

http://www.medailles-jeannedarc.fr