Jeanne_d__Arc_ROUEN.jpg

Plaque uniface, la Société de tir de Rouen.
Avers : SOCIÉTÉ DE TIR/ DE ROUEN 1931. Stèle de Jeanne d'Arc au bûcher, signature D'APRES M. REAL DEL SARTE et IC CHARLES.
Dimension : 71,2 mm
Poids : 63,58 g
Graveur : par Charles. Paris (Chobillon)
1931
Source : iNumis.com

Le bûcher de Jeanne d'Arc :
Ce qu’on repère immédiatement en arrivant, c’est l’église à la forme biscornue, étrange, qui a quelque chose du bateau viking et du monstre marin. Le marché couvert semble la prolonger de ses toits en forme de crêtes. La visite de l’église confirme que c’est l’une des plus fascinantes de Rouen. Pourtant, si comme la plupart des touristes on a abordé la place par la rue du Gros-Horloge qui la relie à la cathédrale, il se peut qu’on manque le petit espace vert aménagé à l’arrière de l’édifice religieux, et qui le justifie. Tout contre l’église se dresse une immense croix. A son pied, un massif planté de bruyères délimite un emplacement circulaire : celui du bûcher de Jeanne d’Arc. C’est exactement là qu'elle fut brûlée par les Anglais le 30 mai 1431. Tout a changé sur la place qui l’entoure, monuments et façades. L’église actuelle consacrée à Jeanne d’Arc n’existait pas, il y en avait une autre quelques mètres plus loin dont on voit aujourd’hui les ruines. Mais ici même les archéologues ont retrouvé le sol du Moyen-Âge, et l’endroit précis du martyre. Le public n’a pas accès à l’emplacement du bûcher. Comme au Moyen-Âge il est maintenu à l’écart. Le périmètre de sécurité est devenu une distance respectueuse.

http://www.medailles-jeannedarc.fr